Alors y en a qui m'écrivent ! C'est vachement sympa et je les en remercie ! Même si y a pas que des fleurs, hein ? Je sais pas si tu connais le genre humain, tézigue-muche, mais dans l'ensemble, c'est pas de la tarte aux ortolans ! Plutôt des tartes tout court ! Certains tordus, si tu leur laisses le crachoir, y profitent pour te balancer tout leur venin à travers la bouille !... C'est très mal écrit! C'est bourré de fautes ! C'est mal ficelé ! C'est nul ! C'est trop vulgaire ! Ça fait grincer les ratiches des vieux cons ! Ça fait gerber les jeunes snobinards ! Ça fouette la chose mal déféquée!... Et t'essayeras et t'essayeras !... Alors que mon seul but c'est de faire marrer mes p'tits potes et surtout pas de donner un cours de "lis-tes-ratures" et encore moins de "c'est-franc" ! Pauvres gueux, va !

   Heureusement que j'ai la couenne renforcée carapace, sans ça, y a lulure que je me serais inscrit aux abonnés abandonnés ! Tu objecteras que c'est bien fait pour mes pinceaux vu que j'étais vraiment pas forcé de m'exposer aussi bêtement à la vindicte populaire et, pour une fois, t'aurais pas tord ! Pourtant, mécolle, j'ai toujours beaucoup aimé la provocation et je vois vraiment pas pourquoi je me gênerais, hein ? Pour une fois que j'ai l'occase d'exposer à quel point mes contemporains sont cons et comment l'humanité tourne en dérision, j'allais pas rater ça, tu penses bien !... Par contre, le gros inconvénient de la communication à la "nique-l'électro" c'est la quantité de bestioles indésirables, de virus et autres vers de vase, pas si vaseux que ça, qui se glissent insidieusement dans ta caisse pour y faire l'élevage intempestif de "mille-millions-de-wagons-de-bordel-de-Zeus-pourquoi-y-marche-plus-ce-con-d'outil ?".

San-Antonio est mon père spirituel

 

Le pétard fait gerber !

   Je sais, c'est un peu long comme juron mais j'ose pas publier ici tous ceux que je lâche devant ma lucarne borgne ! J'en serais quitte pour me payer un nouveau flot de critiques encore plus perfides ! Sache simplement, Armand, que lorsque je fous en route c'te connerie d'ordinateur, je bigle, en direct, tout plein de monstres velus et tout ce qu'y a de mimi qui me rappellent douloureusement un certain delirium très mince que j'ai bien connu ! Ceci, afin de prouver aux jeteurs de fiel qu'avoir de l'humour c'est, avant tout, être capable de se moquer de soi-même! Encore un truc pour tous les enfoirés qui me blâment sans piger que le texte accessible ne représente que la première page de mes dégueulasseries à ressort et que c'est à l'intérieur qu'on se fend vraiment la gueule ! Et surtout, leur opinion, nous autres les mordues (si, si, y en a) et les affranchis du pétard déconneur, on en a absolument rien à cirer, hein ? Enfin, j'ai pas que des lamentations à te dégoiser, tu t'en doutes, j'espère ! Alors qu'est-ce t'attends pour tirer la queue de ta souris rose et pour venir nous rejoindre ? J'ai vidé les pots de chambre et j'ai allumé la cheminée ! On peut y aller sans barguigner et les chichiteurs n'ont qu'à filer voir à Dache si j'y serais !..

Le bouquin de Hachisch Parmantier est disponible sous www.edilivre.com

 

 

San-Antonio est mon père spirituel

humour histoires drôles

les histoires

Livre 1
- prologue
- chapitre 1
- chapitre 2
- chapitre 3
- chapitre 4
- chapitre 5
- chapitre 6
- chapitre 7
- chapitre 8
- chapitre 9
- chapitre 10

Livre 2
- chapitre 1
- chapitre 2
- chapitre 3
- chapitre 4
- chapitre 5
- chapitre 6
- chapitre 7
- chapitre 8
- chapitre 9
- chapitre 10
- chapitre 11

Livre 3
- chapitre 1
- chapitre 2
- chapitre 3
- chapitre 4
- chapitre 5
- chapitre 6
- chapitre 7
- chapitre 8
- chapitre 9
- chapitre 10

- chapitre 11
- chapitre 12
- chapitre 13

command livre

biographie

votez ce site au
"weborama"

commentaires

liens